Les croquettes Unipep's

Notre fabriquons notre propre marque de croquettes pour chiens et chats.

Unipep's est une marque de croquettes de qualité supérieure, fabriqué avec les dernières technologies.

Cette technologie permet d'incorporer une importante quantité d'ingrédients frais.

Plus d'infos sur les croquettes Unipep's


L’extrusion à 90°C basse pression est vraiment à part. Elle est possible grâce à l’utilisation d’une extrudeuse révolutionnaire.
Concrètement, la fabrication des croquettes UNIPEP'S se déroule quasiment comme l’extrusion classique sauf sur trois plans majeurs :

  • La pression mécanique utilisée est réduite entre 50% et 75% comparée à une extrudeuse classique. Cela aide considérablement à préserver la digestibilité des protéines ainsi que la survie des vitamines et minéraux naturels des ingrédients tout en réalisant 90% de la cuisson.
  • L’extrudeuse utilise de la vapeur pour chauffer les ingrédients à 90°C, avec une température maximale garantie ne dépassant pas les 95°C.
  • Lors de la phase dite « d’enrobage » les matières grasses sont pulvérisées sous vide ce qui les fait pénétrer à l’intérieur de la croquette. Cette technique unique permet aussi d’avoir une répartition des matières grasses complètement homogène pour chacune des croquettes.

Avantages Avantages de la fabrication des croquettes par l’extrusion à 90°C, basse pression : Inconvenients Inconvénients de la fabrication des croquettes par l’extrusion à 90°C, basse pression :


La température d’extrusion de la croquette à 90°C (qui est certes plus élevée que celle du pressage) reste suffisamment faible pour, là aussi, ne pas entrainer de grosses interactions entre les différent ingrédients.
Les viandes subissent une température maximale identique à celle du pressage lors du séchage ou de la déshydratation (121°C)
On peut utiliser des ingrédients crus car la chauffe à 90°C est conforme à la loi Européenne sur les températures de chauffes minimales.
On peut dépasser les 15 % de matières grasses pour avoir des taux similaires à ceux consommés par les chiens et les chats sauvages.
On peut agglomérer les croquettes avec un taux de glucides avoisinant les 10%.
Enfin, puisque l’on peut descendre de façon significative les glucides, on peut augmenter considérablement les protéines pour, là encore, être dans des taux bien plus proches de ce que consomment les chiens et les chats sauvages.
Même si elle est la méthode de fabrication permettant l’agglomération avec le moins de glucides, il est toujours impossible de descendre sous la barre des 10% de glucides.
Quand les glucides sont utilisés en faibles quantités, ils doivent obligatoirement contenir de l’amidon pour réaliser l’agglomération.
La fabrication est plus lente et donc plus coûteuse.
Si le modèle que nous entendons suivre est bien celui de la nature, si nous voulons fabriquer un aliment pour chiens et chats qui s’approche au plus près des compositions nutritionnelles des proies naturelles, si nous exigeons que la méthode de fabrication ne dénature pas les ingrédients, si nous ne voulons pas de réactions chimiques au cours du process de fabrication, notre seul choix est d’utiliser la technologie de l'extrusion à 90°C, basse pression. Reste que cela a un coût certain, surtout si l’on fait aussi le choix nécessaire et obligatoire de la qualité irréprochable des ingrédients. C’est un choix assumé. Il en va de la santé et de la longévité de nos compagnons à quatre pattes.